mouvementsansterre


Brésil : face aux mobilisations des Sans Terre, Dilma Roussef limoge un ministre pour relancer la réforme agraire.

Pour sortir de la paralysie de la réforme agraire au Brésil, la présidente  Dilma Rousseff a décidé de limoger le ministre du Développement Agraire Afonso Florence, issu du Parti des Travailleurs (PT) et de le remplacer par le député José Vargas, du même parti. C’est le douzième changement de ministre depuis que la mandataire a assumé ses fonctions, le 1er janvier 2011.

De nombreuses mobilisations sociales, en particulier celles du Mouvement des Travailleurs Sans Terre (MST) ont dénoncé récemment que la première année de Rousseff a été la pire de la réforme agraire depuis 1995, pire que sous les mandats du social-démocrate Fernando Henrique Cardoso (1995-2002) et d’Ignacio Lula da Silva (2003-2010).

Le nouveau ministre José Vargas a expliqué que la presidente Rousseff  l’a chargé de mener à bien deux objectifs principaux: accélérer la réforme agraire et combattre les poches de pauvreté en milieu rural.

« Elle veut une augmentation de l’agriculture familiale et la redistribution des revenus dans les campagnes. Nous avons une agriculture familiale forte mais il y a des poches de pauvreté et le grand objectif est d’en finir avec la misère en fortifiant l’agriculture familiale« .

Le nouveau ministre a dû renoncer à ses aspirations de devenir maire de Caxias do Sul, dans l’État du Rio Grande do Sul, pôle viticole du Brésil, pour accepter ce poste. « La réforme agraire est une préoccupation du gouvernement mais il ne suffit pas de distribuer des terres, nous devons les distribuer là oú existent de vraies conditions de vie, avec des normes de qualité, pour les familles de paysans » a expliqué Vargas.

De source gouvernementale on indique qu’il s’agit d’un grand tournant dans la gestion ministérielle de l’agriculture familiale, une activité qui produit 80% des aliments consommés quotidiennement au Brésil, et que l’idée est de s’entourer de responsables politiques plus adaptés.

Le Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre (MST), critique du modèle agro-exportateur qui dépend du Ministère de l’Agriculture brésilien, a déclaré qu’il espère des avancées au sein du Ministère du développement Agraire. « La présidente a reconnu qu’en 2011 rien n’a été fait pour la réforme agraire. Nous espérons que le nouveau ministre pourra accélérer la réforme agraire, nous continuerons pour notre part à placer cet objectif au coeur de notre agenda » a déclaré Alexandre Conceiçao, coordinateur national du MST.

Le dirigeant a pris comme l’exemple l’État de Pernambouc, avec ses 15 mille familles réduites à vivre dans des campements dans l’attente de pouvoir travailler les terres improductives : 102 d’entre elles à peine ont pu s’installer légalement.

Sur les chiffres de 2011 le président de l’Institut National de la Réforme Agraire (INCRA), Celso Lacerda, a déclaré que le gouvernement Cardoso ne faisait que remettre des lopins de terre alors que les gouvernements de Lula et de Roussef ont le souci de créer une infrastructure pour le travail en milieu rural. « Cette volonté de doter de ressources l’agriculteur familial a réduit la capacité des nouvelles unités productives. Mais il faut comprendre qu’il ne s’agit pas seulement de distribuer des terres. La partie la plus ardue vient ensuite, lorsqu’il s’agit d’insérer les personnes dans le processus productif”.

L’État qui se trouve en tête des remises de terres, historiquement, est celui du Pará, dans la région amazonienne. Le gouvernement fédéral y possède en effet plus de terres et ne doit donc pas recourir à des actions judiciaires pour exproprier de grandes propriétés en friche ou celles dont les titres de propriété ont été falsifiés. 5 dirigeants paysans au moins ont été assassinés par des mercenaires probablement liés à la mafia de l’exploitation du bois amazonien.

Source:  http://www.diariorumbosur.com/web/news!get.action;jsessionid=F4175BD68DC9CA66E68267DEDDE08D91?news.id=42933&news.title=Rousseff-relanza-reforma-agraria

Traduction : Thierry Deronne

Pour soutenir concrètement le MST, on peut écrire à Salete Carollo, prointer@mst.org.br

Pour une information continue en français sur les activités du MST : 

https://mouvementsansterre.wordpress.com/

Advertisements

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :