mouvementsansterre


Sommet de la SIP au Brésil : des mouvements sociaux exigent la démocratisation des médias.
15 octobre 2012, 4:51
Filed under: Appel à mobilisation, Démocratisation des médias, Lutte
11 octobre 2012

Par José Coutinho Júnior
De la Page du MST

La Société Inter-Américaine de Presse (SIP), organisation de patrons de médias, va réaliser au Brésil sa 68ème assemblée pour discuter du « futur du journalisme et de la liberté de la presse ». Seront présents plus de 600 journalistes et entrepreneurs de 34 pays différents, comme Arthur Sulzberger Jr. du New York Times et Juan Luis Cebrián, président du journal espagnol El País. Du Brésil participeront au débat l’ex-président Fernando Henrique Cardoso, et Eurípedes Alcântara, directeur de rédaction de Veja.

C’est pour rompre le silence sur ce sommet que diverses organisations qui défendent la démocratisation des médias réaliseront un acte politique et festif ce 15 octobre, dès 10 h. 30 , en face de l’hôtel Renaissance, Alameda Santos (2233) où a lieu l’évènement de la SIP. L’initiative de la campagne « Pour exprimer la liberté” émane du Forum National pour la Démocratisation de la Communication (FNDC) et du Front Pauliste pour la Liberté d’Expression (Frentex).

En plus de protester contre la concentration des médias dans peu de mains, cet acte posera la question : la SIP défend-elle la liberté de la presse ? Les informations qu’elle diffuse sont-elles de l’intérêt de la société en général ? ou sa « liberté de presse » concerne-t-elle des informations qui favorisent les groupes représentés par les propriétaires de médias ?

Dénonciations

Ce débat sur la liberté de la presse est d’autant plus douteux qu’il sera mené par les grands barons de la communication au Brésil et dans le monde.

Selon le professeur Perseu Abramo, auteur du livre « Modèles de manipulation dans la grande presse », “la relation entre presse et réalité ressemble à celle d’un miroir déformé et un objet qu’il reflète en apparence : l’image dans le miroir a quelque chose à voir avec l’objet, mais non seulement ce n’est pas l’objet mais ce n’est même pas son image ; c’est l’image d’un autre objet qui ne correspond pas à l’objet réel ».

Les grands médias membres de la SIP, sont responsables de la satanisation du président vénézuélien Hugo Chávez, de la criminalisation des luttes des mouvements sociaux et populaires, de la légitimation des coups d’État au Paraguay ou au Honduras, (comme jadis des campagnes contre le Président Salvador Allende), de l’exigence de l’extradition du fondateur de Wikileaks Julian Assange et, dans le cas du Brésil, de créer une opinion publique et une forte pression sur le Tribunal Suprême Fédéral (STF) durant le jugement du cas “Mensalão”, condamnant d’avance les accusés.

Source : http://www.mst.org.br/node/13961

Traduction du portugais : Thierry Deronne

URL de cet article : https://mouvementsansterre.wordpress.com/2012/10/15/des-mouvements-sociaux-du-bresil-exigent-la-democratisation-des-medias/

Pour soutenir concrètement le MST, on peut écrire à Lucas Tinti, prointer@mst.org.br

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :