mouvementsansterre


Que retenir de ces visites ?
30 juin 2017, 3:10
Filed under: Formation

O Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra

Après cette semaine de voyage, nous avons passé une nuit dans la ville côtière de Porto Seguro et profité de la plage pour nous reposer, ce qui s’est avéré plutôt nécessaire après le lot d’informations et d’expériences que nous venions de vivre.

Cette semaine nous a tout d’abord permis de voir comment la théorie que nous avons apprise à l’ENFF s’applique dans un cadre réel. Nous avons vu et discuté la manière dont les campements et les communautés s’organisaient, grâce à la présence de différents secteurs (jeunesse, finances, communication, éducation, genre, etc.). Nous avons pu voir la manière dont les noyaux (groupe d’une dizaine de familles) étaient agencés et quels systèmes de production étaient mis en place. Certains camps et communautés fonctionnent selon un système collectif, mais nous avons majoritairement vu des systèmes individuels ou semi-collectifs. Certains cultivent de manière biologique ou agroécologique, d’autres préfèrent suivre la manière traditionnelle et…

View original post 958 mots de plus



Visites de campements et de communautés permanentes
30 juin 2017, 3:09
Filed under: Formation

O Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra

Pendant une semaine, nous avons visité et nous sommes restés dans différents campements et communautés permanentes du MST. La différence entre les deux est que les campements sont au stade d’occupation des terres, alors que les communautés permanentes sont installées sur des terres redistribuées par le gouvernement. Le processus entre l’un et l’autre peut être très long et durer plusieurs années, et les terres reçues ne sont pas toujours les mêmes que les terres occupées, ce qui implique beaucoup d’instabilité quant à l’organisation des communautés.

Communauté 1 : Bela Manhã

Nous avons passé nos deux premières nuits dans la communauté permanente de Bela Manhã. Après huit ans d’occupation, le groupe a finalement acquis des terres en 2015. Aujourd’hui, chaque famille détient 10 hectares de terrain pour leur production individuelle. Je détaillerai cela plus en détail dans l’article suivant, mais une particularité des communautés du MST du Nord du Brésil est de…

View original post 1 226 mots de plus



Arrivée à Bahia
30 juin 2017, 3:09
Filed under: Formation

O Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra

Après une semaine à l’ENFF, nous avons quitté São Paulo pour nous rendre à Bahia. Après 45 minutes de bus jusqu’à l’aéroport, deux heures de vol et de nouveau trois heures de bus, nous sommes enfin arrivés à l’école d’Agroécologie Egidio Brunetto, située dans l’extrême sud de l’Etat, à Prado.

DSC04160DSC04161

Ici, le MST se bat principalement contre trois multinationales qui exploitent les terres en plantant des eucalyptus, dont la pulpe est utilisée pour la fabrication de papier. Les eucalyptus demandent énormément d’eau pour pousser, drainant 30 litres par jour du sol, pouvant provoquer une pénurie pour les villages environnant les plantations. La monoculture a aussi provoqué une perte énorme de la biodiversité et complètement détruit le sol.

C’est dans le but de proposer une alternative au modèle de l’agrobusiness que cette école d’agroécologie a été créée. Elle se situe sur une ancienne ferme d’élevage de bétail dont les terrains ont été…

View original post 331 mots de plus



2a Feira da Reforma Agraria
30 juin 2017, 3:08
Filed under: Formation

O Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra

Ce samedi, nous nous sommes rendus à la deuxième Foire Nationale de la Réforme Agraire à São Paulo.

DSC04039

Le discours d’ouverture comportait un panel de personnalités assez impressionnant, notamment par la présence de João Pedro Stédile, dirigeant de la coordination nationale du MST, et Pepe Mujica, ancien président de l’Uruguay, notamment connu pour son passé de guérillero et son refus d’accéder aux avantages présidentiels une fois élu, ayant décidé de continuer à vivre dans sa ferme et de donner 90% de son revenu à des oeuvres de charité. Aussi présents lors de cette ouverture : l’actrice Letícia Sabatella, la chef cuisto Bela Gil, et l’ancien Ministre de la Santé, Alexandre Padilha.

DSC04064

Le message portait évidemment sur l’agriculture, se focalisant sur l’importance de produire et consommer des produits de qualité. Le discours était clairement contre l’agrobusiness, les multinationales, ainsi que l’utilisation d’intrants chimiques et d’OGM. Notre prof nous a répété plusieurs fois que statistiquement, un…

View original post 127 mots de plus



Le Mouvement des Sans Terre
30 juin 2017, 3:07
Filed under: Formation

O Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra

Pour mieux comprendre la lutte que mène le MST, il est important de revenir sur certaines étapes qui ont marqué la situation agraire du pays.

Un peu d’Histoire …

Suite à la colonisation, le Brésil a été divisé en d’énormes territoires dirigés par l’élite portugaise. Toutes les caractéristiques de ces grandes propriétés rurales établies au 16ème siècle se retrouvent dans le modèle agricole majoritaire actuel du Brésil. Les plantations sont basées sur la monoculture (canne à sucre, café, soja, cellulose, …) et l’exploitation de la main d’œuvre (anciennement des esclaves). Les matières premières produites sont ensuite exclusivement destinées au marché extérieur.

De 1500 jusqu’en 1930 (année du crash boursier), le Brésil est un pays non industrialisé, qui fonctionne uniquement sur l’exploitation agricole de grandes plantations, détenues par de riches propriétaires. La situation s’est un peu modifiée avec l’industrialisation du pays et, plus récemment, l’instauration de l’agrobusiness, mais de manière générale…

View original post 314 mots de plus



Une journée typique à l’ENFF
30 juin 2017, 3:07
Filed under: Formation

O Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra

Ici, la journée commence tôt ! Avec le petit-déjeuner à 7h, le réveil se fait à 6h30 (ce qui revient à 5h30, heure canadienne, gloups). Le petit-déjeuner consiste en un petit pain, un peu comme un pistolet, avec du beurre, de la confiture ou du sirop de sucre de canne, et d’un café. Après le petit-déjeuner, tout le monde se réunit à 7h45 pour la mística.

La mística, qu’est-ce que c’est que ça ? Beaucoup de choses en même temps. Une mística ressemble un peu à une performance théâtrale. Il y a des mises en scène, des chants, des lectures de poèmes, etc. C’est un moment qui permet de se rappeler tous les jours des valeurs défendues, du combat mené et des idéaux visés par les militants et activistes du mouvement. Nous avons eu droit à une mise en scène de l’arrivée des colons au Brésil, à la reproduction d’un massacre marquant…

View original post 337 mots de plus



L’Escola National Florestan Fernandes
30 juin 2017, 3:06
Filed under: Formation

O Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra

Après les différents cours que nous avons eus ces derniers jours, voici quelques mots à propos de l’école dans laquelle nous passons cette première semaine, l’Escola National Florestan Fernandes.

L’idée de créer une école pouvant renforcer l’éducation et la formation des militants et activistes du Mouvement des Sans Terre est née en 1996. La construction de l’école commence en 2000 et s’achève cinq ans plus tard, en 2005. Celle-ci a été rendue possible grâce aux bénéfices générés par la vente du livre/cd Terra, regroupant les photographies du MST de Sebastião Salgado, offertes au mouvement, ainsi que des textes de l’écrivain José Samarago et des chansons de Chico Buarque. Des campagnes de financement ont aussi été menées dans le monde entier via des groupes de support internationaux.

L’école doit son nom à Florestan Fernandes, un grand sociologue brésilien, issu de la classe ouvrière, ayant analysé de manière critique et marxiste les inégalités…

View original post 325 mots de plus




%d blogueurs aiment cette page :