mouvementsansterre


Le mouvement des « Sans Terre » alimentera les écoliers de la plus grande ville du Brésil

aroz 2arroz-pro

Récolte de riz par les producteurs du Mouvement des Sans Terre

Le « Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre » (MST) est un mouvement social qui milite pour que les paysans brésiliens ne disposant pas de terres puissent en cultiver.

Ce mouvement lutte aussi pour une agriculture écologique et une réforme agraire juste et non commerciale.

Récemment, la mise en production de plusieurs grandes propriétés (« latifundios ») récupérées par les Sans Terre a permis la signature d’un accord inédit et sans précédent avec la mairie de Sao Paulo, centre économique du pays, portant sur la livraison de 930 tonnes de riz organique, produit par la coopérative des travailleurs agricoles de la région de Porto Alegre (Cooperativa dos Trabalhadores dos Assentados da Região de Porto Alegre (Cootap).

Ce riz est destiné au réseau public des écoles de Sao Paulo. Le MST fournit donc de la nourriture organique à la plus grande ville du pays et y voit l’embryon d’une nouvelle responsabilisation de l’État en ce qui concerne l’alimentation dans le secteur de l’éducation publique:  les écoles municipales, qui abritent près de 260.000 enfants, recevront des aliments exempts de pesticides, produits dans les coopératives de groupes d’agriculteurs qui luttent pour la réforme agraire dans le pays.

Pour Erika Fisher, du département de l’Alimentation Scolaire de la Mairie (PT, parti de Dilma Roussef) de Sao Paulo, « il est fondamental que les enfants puissent consommer une alimentation saine, cela aura des répercussions favorables sur leur croissance« .

Cet accord est estimé à une valeur de 2,4 millions de Réal, sois environ 1,08 millions de dollars US.

La signature d’autres accords semblables  entre le MST et la mairie de Sao Paulo est déjà prévue pour d’autres aliments de base tels que les haricots.

haddad joao pedro1

Le maire de Sao Paulo Fernando Haddad (Parti des Travailleurs) avec le Coordinateur du Mouvement des Sans Terre Joao Pedro Stedile.

Source : http://www.mst.org.br/MST-assina-primeiro-contrato-de-comercio-de-alimentos-com-prefeitura-de-Sao-Paulo

Pour soutenir concrètement le Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre du Brésil, on peut contacter Lucas Tinti, prointer@mst.org.br

URL de cet article : http://bit.ly/1chrnuN

Publicités


Justice tardive dans l’affaire du « massacre de Felisburgo »

12/10/13. La Justice brésilienne a condamné hier le grand propriétaire Adriano Chafik et un de ses tueurs à gages, Washington Agostinho da Silva, pour l’assassinat en 2004 de cinq paysans membres du Mouvement des Travailleurs Sans Terre (MST), lors du « massacre de Felisburgo”.

Le juge Glauco Soares Fernandes, de l’état de Minas Gerais, a émis une sentence de 115 ans de prison pour Chafik y de 97 ans pour da Silva, tous deux protégés par un hábeas corpus. Deux autres accusés pour ce massacre, Francisco de Assis Rodrigues de Oliveira et Milton Francisco de Souza, seront jugés le 23 janvier 2014. Le massacre s’est produit dans la grande propriété Nova Alegría, dans la municipalité de Felisburgo.

Ce grand domaine était occupé par les paysans sans terre en vertu de l’article de la Constitution brésilienne sur la réforme agraire, qui stipule que les terres improductives doivent être expropriées et remises aux producteurs agricoles pour réaliser leur fonction sociale d’alimenter la population. Lors de ce massacre des militants du Mouvement des Sans Terre furent incendiées 27 de leurs maisons et une école du mouvement social.

Ce précédent marque une étape importante car en général les meurtres des militants du Mouvement des Travailleurs Sans Terre restent impunis à travers tout le pays. La majorité des juges sont liés, voire achetés, par les groupes privés ou les grands propriétaires, et les grands médias privés, monopolistiques au Brésil, ne cessent de criminaliser les mouvements sociaux, parmi lesquels les militants des Sans Terre présentés comme des criminels et des agresseurs.

Bande dessinée des Sans Terre

hqSemTerra!Source: http://www.mst.org.br/node/15311

Traduction du portugais : Thierry Deronne

Pour soutenir concrètement le Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre du Brésil, on peut contacter Lucas Tinti, prointer@mst.org.br

URL de cet article : http://bit.ly/188XHiJ




%d blogueurs aiment cette page :